La bonne nouvelle…

12/07/2019

​Communiqué du Réseau citoyen du Cercle Normand de l'Opinion

Le 1er janvier 2021, dans le quartier Bonne Nouvelle, extension rive gauche du centre de la ville de Rouen, s’ouvrira, avec le concours décisif de la Région Normandie, la 1ère École d’Arts Culinaires du célèbre traiteur Fauchon. Il s’agira en fait d’un véritable campus des métiers de la gastronomie dans la mesure où l’École Fauchon jouxtera le déjà prestigieux Institut National de la Boulangerie – Pâtisserie, dont le directeur M. Kamel Mébarki sera aussi le patron du nouvel établissement.
L’arrivée de Fauchon en Normandie est en réalité un retour puisque le créateur Auguste-Félix Fauchon était originaire d’Ellon dans le Calvados avant de monter à Paris en 1885 avec le viatique de la vente dans la Capitale des bons produits normands. Cultivant sans cesse la recherche de l’excellence, le traiteur Fauchon est devenu – y compris au plan international – le symbole de la plus haute qualité française en matière de gastronomie et d’arts culinaires :
« Nous formons déjà les collaborateurs de nos 100 magasins, restaurants et franchises à travers le monde, de l’Hôtel Fauchon de Paris et, en 2020, du futur Hôtel Fauchon de Kyoto, nous avons besoin de plus en plus de collaborateurs qualifiés et formés à l’excellence française »,
précise l’actuel président du Groupe Fauchon.

Que sera cette École ? Un institut d’excellence proposant des C.A.P., C.Q.P., Bachelor master et Executive major en boulangerie, pâtisserie, chocolaterie-confiserie, glacerie, cuisine, traiteur, bar et service en salle. A terme 800 élèves, tant français qu’étrangers et une pléiade de chefs, maîtres de stages et professeurs, tous des références dans les arts culinaires.
Le choix de Rouen n’est pas fortuit. C’est parce qu’il existe, d’abord, l’Institut National de la Boulangerie – Pâtisserie, dont la notoriété, depuis quatre décennies, en ont fait un acteur majeur de la profession, au savoir-faire reconnu en France et à l’international. Ensuite, grâce à une mobilisation d’acteurs économiques, conscients de l’importance de l’enjeu : MM. A. Martini, co-fondateur de N. Factory School ; J.-L. Louvel, président de P.G.S., C. Grzanka, vice-président de Normandie Aerospace. Enfin, et surtout, de la Région Normandie qui fournit les locaux et un soutien financier.
Le Président Morin précise :
« Grenier de la France avec des produits d’exception dont la qualité est reconnue dans le monde entier, la Normandie avait vocation à accueillir l’école de la gastronomie portée par Fauchon. C’est un juste retour aux sources pour cette maison au savoir-faire prestigieux créée il y a plus d’un siècle par le Normand Auguste Fauchon. La Région Normandie, qui mise fortement sur la formation accompagnera la création de cet institut qui vise à offrir une progression pédagogique, de l’apprenti au diplômé de l’enseignement supérieur, labellisé Fauchon. Ce soutien, qui se traduira par la cession de locaux et la mobilisation des dispositifs de financements économiques régionaux, est d’autant plus à propos que la Normandie manque cruellement de formation de niveau supérieur, haut de gamme, dans ce domaine. La Région favorisera également les synergies avec l’écosystème présent en Normandie dans ce secteur, notamment avec la future école hôtelière de Lausanne qui créera en Normandie une antenne d’ici 2021 ».
Rouen et la Normandie vont profiter à plein de cette implantation. Il faut s’en réjouir.

Rouen, le 11 juillet 2019
C.N.O.

La bonne nouvelle…


Commentaires (0)